Règlement de Fonctionnement

Entrer à la Maison de Retraite St JOSEPH à GIROMAGNY, c’est bénéficier d’installations confortables, des services collectifs (repas équilibrés, entretien du linge, soins, surveillance médicale, loisirs, etc.) mais également conserver sa liberté personnelle.

Vous êtes libre d’organiser votre journée comme bon vous semble : rester dans votre chambre, vous promener ou participer aux différentes activités. Vous êtes invités à conserver une activité à la mesure de vos possibilités.

Cependant, il existe dans cet établissement des contraintes, ce sont celles qu’impose la vie en communauté. Un climat de confiance est donc nécessaire. Il suppose la reconnaissance des droits et des devoirs de chacun.

Le respect de la dignité et de la personnalité assure à chaque pensionnaire :

  • le droit à l’information
  • la liberté d’opinions et d’échange d’idées,
  • la liberté d’aller et de venir,
  • le droit aux visites,
  • le respect de sa vie privée.

Afin de préserver les libertés et la quiétude de chacun, il est recommandé par ailleurs :

  • d’user avec discrétion des appareils de radio et de télévision,
  • de se conformer aux mesures de sécurité affichées dans l’établissement. Il est très dangereux de fumer au lit,
  • de respecter le matériel de l’établissement et d’éviter tout gaspillage,
  • d’adopter, d’une façon générale, un comportement compatible à la vie communautaire,
  • et de se conformer enfin, aux horaires en vigueur dans l’établissement et notamment toutes les mesures définies après avis du conseil de la vie sociale, c’est à dire, horaires des repas, des visites, définis dans notre livret d’accueil.

RELATIONS AVEC L’EXTERIEUR

Courrier

Le courrier est distribué chaque matin du lundi au vendredi, vers 9 h 30. Une boîte à lettre pour le courrier départ est située au service Chèvrefeuilles, 1er étage du bâtiment Vue des Alpes. Elle est relevée chaque jour vers 15 h 30.

Visites – Sorties

Vous pouvez, bien entendu, recevoir des visites soit dans les locaux communs soit dans votre chambre, aux heures qui vous conviennent, à condition de ne gêner ni le service ni les autres pensionnaires.

Vous pouvez sortir librement tous les jours. En cas d’absence lors d’un repas ou la nuit, pensez à informer le personnel afin d’éviter des inquiétudes.

Si vous êtes appelé à rentrer après la fermeture des portes fixée à 20 h 30, l’été et 19 h 30 l’hiver, vous pourrez utiliser la sonnette de nuit placée à l’entrée du nouveau bâtiment nous vous demandons de prévenir le service de cette éventualité.

Téléphone

Chaque chambre est équipé d’un téléphone. Il est possible de souscrire un abonnement auprès du secrétariat, les consommations seront facturées chaque mois.

Coiffeur

Un coiffeur professionnel est à votre disposition tous les jeudis après-midi au sein du salon de coiffure nommé « Figur ‘à ‘ Tifs ».

Vous pouvez également faire appel à un coiffeur à domicile de votre choix, ou à l’hôtesse de bien-être de l’établissement.

Culte

Les services religieux sont assurés à la chapelle de l’établissement

LA VIE DANS L’ÉTABLISSEMENT

Repas

Ils sont servis en salle à manger et ne peuvent être pris en chambre que si l’état de santé du résident l’exige et sur décision soit du médecin, du directeur ou de l’infirmière.

Les horaires sont les suivants :

  • petit déjeuner : 7 h 30 à 9 h en salle à manger
  • déjeuner : 12 H 00
  • goûter facultatif : 16 H
  • dîner : 18 H

Le menu est établi par les cuisiniers, avec la participation d’un soignant, en tenant compte de suggestions des membres de la Commission Repas. Seuls les régimes prescrits par un médecin seront admis. Il s’agit notamment des régimes alimentaires sans sel, hépatiques et diabétiques. Vous pouvez faire modifier un plat que vous n’aimez pas en le signalant au personnel de service.

Vous avez la possibilité d’inviter des parents ou des amis à déjeuner ou à dîner en prévenant le bureau d’accueil au moins la veille. Le prix des repas est fixé par le conseil d’administration et affiché.

Linge, Entretien

Le linge de maison , les vêtements personnels des résidents sont entretenus par la blanchisserie de l’Institut Perdrizet, installée au sein de nos locaux, à condition qu’ils soient marqués au nom entier précédé de l’identifiant “S.J.” et qu’ils ne nécessitent pas de nettoyage à sec.

Surveillance médicale

Elle est assurée par les équipes soignantes composées d’infirmières, d’Aides soignantes, d’un psychologue encadrés par un cadre infirmier et un médecin coordonnateur. Chaque fois que votre état de santé le nécessitera, l’infirmière se chargera d’appeler votre médecin.

Le médecin traitant choisi par le résident ou sa famille, sauf pour l’unité Alzheimer la Maisonnée , devra obligatoirement être signataire du règlement de fonctionnement médical de l’établissement. Les honoraires des consultations ou des visites demandées par les équipes soignantes sont directement réglées au médecin par l’établissement. Dans le cas où celles-ci sont assurées à la demande de la famille ou du résident sans accord préalable des équipes soignantes, les honoraires restent à la charge du résident, sans possibilité de remboursement par l’établissement

Si le résident se rend seul chez le médecin, il devra, au préalable requérir l’accord de l’établissement sans lequel il ne pourra prétendre à un remboursement de ses dépenses.

Le médecin traitant attaché à la Maisonnée sera obligatoirement salarié de l’établissement.

Le médecin coordonnateur a une fonction qui est totalement différente de celle du médecin traitant : il n’a pas d’activité de soins ; il coordonne l’action des professionnels de santé et il veille à l’application des bonnes pratiques gériatriques. Il définit les protocoles de prise en charge médicale.

Le problème des contentions physiques :

Les chutes sont malheureusement un événement fréquent chez la personne très âgée. Les conséquences peuvent être graves (fractures en particulier).

Afin d’éviter ces accidents, l’ensemble du personnel de la Maison de Retraite St-Joseph a été sensibilisé à ce problème et nos actions sont les suivantes : participation aux “ Ateliers Equilibre ” pour les plus valides, signalement de toutes les chutes (avec enquête afin de comprendre les causes et d’éviter les récidives).

Se pose alors le problème délicat des “contentions”!

  • faut-il attacher sur son fauteuil une personne âgée qui risque de se lever et de chuter ?
  • faut-il mettre des barrières de lit à un résident pour éviter qu’il ne se lève durant la nuit ?
  • faut-il augmenter la dose de médicament “calmant” afin que cette même personne ne déambule pas sans cesse ?

Conformément aux recommandations de l’ANAES (Agence Nationale de l’Accréditation et l’Evaluation en Santé), nous avons pris les positions suivantes :

1) La décision de réaliser une contention physique sera uniquement une décision médicale (avec prescription écrite)

2) Cette décision ne se fera qu’après recherche de consentement du résident et réflexion avec la famille.

3) Cette prescription sera réévaluée par le médecin traitant après une semaine, et devra être renouvelée – si la décision est toujours motivée – chaque mois.

4) Nous ferons notre possible afin que cette décision soit partagée avec la famille du résident ; néanmoins, en cas de désaccord, (par exemple s’il y a une prescription médicale de contention, et que cette décision ne correspond pas aux souhaits de la famille) il sera demandé à la famille de signer une “ décharge de responsabilité ”

Sécurité

Afin d’assurer votre sécurité et celle de vos compagnons, lisez attentivement les affichettes sur lesquelles sont portées les consignes en cas d’incendie.

Soyez vigilants si vous utilisez un appareil électrique, ne partez pas sans l’avoir éteint.

Par mesure de sécurité il est interdit :

  • de modifier les installations électriques existantes,
  • d’utiliser tout appareil à carburants liquide, solide, ou gazeux, ainsi que des couvertures chauffantes.
  • de fumer dans tous les locaux de l’établissement (décret du 15/11/2006 et circulaire du 12/12/2006). Il est toutefois autorisé de fumer dans les chambres seules, sous condition de respecter les règles d’hygiène et de sécurité incendie (utilisation de cendriers, aération). Il est toutefois formellement interdit de fumer dans les lits, et vivement recommandé de fumer de préférence à l’extérieur de l’établissement.

Autres Services

Un service ambulances et taxis est assuré dans l’établissement par des entreprises extérieures. Des pédicures interviennent à votre demande dans l’établissement, leur prestation étant à votre charge.

Loisirs – animation – spectacles organisés

Diverses activités sont proposées aux résidents qui souhaitent y participer :

  • aide au jardin : couper les fleurs fanées, cueillir des fruits,
  • petits travaux de couture, broderie, tricot
  • aide à la préparation des tables de la salle à manger
  • après-midi récréatifs : jeux de société,
  • spectacles de variétés : chorales, orchestre, après-midi dansants.
  • atelier de gymnastique douce, atelier équilibre, tournois sportifs
  • atelier de travaux manuels, peinture, collages, découpages etc..
  • atelier mémoire
  • atelier jardinage, en serre ou extérieur.
  • atelier pâtisserie, confection, dégustation
  • sorties nature, pique-niques.
  • fête annuelle organisée par le personnel
  • ainsi que toutes autres suggestions que vous pourrez nous soumettre.

Ces activités sont annoncées par voie d’affichage aux différentes portes d’entrée ou dans les ascenseurs.

Un salon avec des distributeurs de boissons est accessible dans le hall d’accueil.

En outre, un site internet est mis en ligne à l’adresse suivante : http://www.giromagny.org

Vous pouvez donc nous joindre par le biais de mail, vous retrouverez notre correspondance grâce au site internet.

Spécificités de l’unité Alzheimer appelée “la Maisonnée”

Les décisions d’entrée et de sortie de La Maisonnée sont le fruit d’une concertation entre le Directeur de l’établissement, le médecin coordonnateur et la famille.

C’est le Directeur qui prend la décision finale après avoir pris l’avis du médecin coordonnateur.

Le médecin coordonnateur peut donner un avis médical défavorable lorsque les affections médicales de la personne âgée ne correspondent pas aux critères d’entrée dans cette Unité.

Un même avis défavorable pourra être émis en cas d’aggravation de l’état de santé (par exemple, lorsqu’il y a nécessité d’orienter vers un service hospitalier psychiatrique ou vers un établissement prodiguant certains soins techniques spécialisés)

D’autre part, lorsqu’une personne âgée démente, habituellement hébergée dans la Maison de Retraite “ classique ” présente des troubles du comportement dangereux pour elle (fugue, tentative de suicide, anorexie…), pour les autres (agressivité, agitation majeure…) ou lorsque son comportement est trop perturbateur pour les autres résidents : cette personne ne pourra plus être prise en charge dans la Maison de Retraite “ classique ”. Une autre orientation sera proposée : soit vers l’Unité La Maisonnée si celle-ci peut lui convenir, soit vers un autre établissement (Centre hospitalier, centre hospitalier psychiatrique, Unité de soins de Longue Durée).

Surveillance médicale : les médecins traitants attachés à la Maisonnée seront obligatoirement salariés de l’établissement.

CONSEIL DE LA VIE SOCIALE

Antérieurement nommé, Conseil d’établissement , il a été mis en place le 30.04.1996.

Le conseil de la vie sociale donne son avis et peut faire des propositions sur toutes questions relatives au fonctionnement de l’établissement.

Le dernier CVS a été mis en place le 21 octobre 2008

Il se compose de :

7 représentants des familles :

  • Mme BERNARD Alice
  • Mr PIERQUET Daniel
  • Mme STAINE Bernadette
  • Mme LIEBELIN Martine
  • Mme MILLET Armida
  • Mme LATRECH Malika
  • Mme JEANMOUGIN Andrée

7 représentants des familles pour la “Maisonnée” :

  • Mme TUAILLON Bernadette
  • Mme FIORI Josée

5 représentants des résidents :

  • Mr DEMENUS Jean
  • Mme FELIX Marie Louise
  • Mme PHEULPIN Geneviève
  • Mr MEYER Auguste
  • Mme POIX Monique

1 représentant du personnel :

  • Mme BAZIN Monique

1 représentant de la municipalité :

  • Mr MANGA Koho

3 représentants de l’association :

  • Mme BAUDOIN Denise
  • Mr CLAUDEL Pol
  • Mme DELMASTRO Madeleine
    h1. FORMALITES

Elles sont définies d’une part, dans le livret d’accueil remis lors de la première visite, d’autre part dans le contrat de séjour.

EN CONCLUSION :

Il appartiendra à chacun des acteurs, résidents, famille, personnel, d’apporter son concours afin que la Maison de Retraite soit un lieu où il fait bon vivre.

En référence au décret n°2003-1095 du 14 novembre 2003 relatif au règlement de fonctionnement institué par l’article L311-7 du code de l’action sociale et des familles, le présent document réactualisé a été arrêté par le Conseil d’Administration le 20 janvier 2006, après consultation des instances représentatives du personnel le 19 janvier 2006, et du Conseil de la Vie Sociale le 24 octobre 2006.

Le Président,

A. MENECIER